Papiers intimes

Lettera d amore.

Cette série s’inspire du travail d’un ami, Léonardo Rosa, peintre et poète italien.
Il exposait en 1997 dans la galerie de l’association Start à Nice,
un ensemble de textes, d’encres et de cendres qu’il nommait
lettera d’amore et qu’il dédiait à son épouse Serena.
Je fus ému et troublé par ce travail. J’aimais, entre autre,
la sonorité du titre.
Elle me projetait dans l’univers de Vivaldi sur les eaux langoureuses
de la mythique Venise.
J’aimais la légèreté et la douceur des œuvres d’ou suintait l’émotion  de ses sentiments.
Je me disais qu’un jour, dans la profondeur de l’âge,
je m’approcherais de l’esprit de ce travail.